Cardinal Stepinac
LE CARDINAL STEPINAC: Martyr des droits de l'homme
M. Landercy

CHAPITRE I: LA PATRIE DU CARDINAL STEPINAC

La Croatie toujours fidèle!

Pendant le récent séjour de Jean-Paul II à Paris, du 30 mai au 2 juin 1980, on pouvait remarquer sur le parcours du Pape, la présence de nombreux drapeaux croates: rouge-blanc-bleu, en bandes horizontales, avec, au centre, le blason croate en forme d'échiquier de 25 carrés blancs et rouges. Une grande banderole aux couleurs du drapeau portait, dans les termes mêmes que le Souverain Pontife avait employés lors du pèlerinage croate de 1979 en la Ville éternelle, l'inscription: "La Croatie toujours fidèle!" (1).

Ce chaleureux accueil, que les nombreux Croates de Paris ont fait au Pape, était le signe d'une grande reconnaissance, d'un grand merci au Pape, pour l'accueil extraordinaire qu'il leur avait réservé, le 30 avril 1979, à Rome et dont ils fêtaient justement l'anniversaire (2).

A l'occasion de ce pèlerinage de 1979, S. Exc. Mgr Kuharic, Archevêque de Zagreb, en présentant au Saint-Père, les 10.000 pèlerins croates, en la Basilique de Saint-Pierre, avait rappelé notamment les lettres échangées entre le Pape Jean VIII, le Prince croate Branimir et l'Evêque Théodose. Datées du 7 juin 879, ces lettres représentèrent un événement de première importance pour la fidélité des Croates au Saint-Siège, lorsque, quelques décennies plus tard, la scission entre l'empire d'Occident et l'empire d'Orient présenta le danger de faire basculer la Croatie à l'Est, vers Constantinople. En 880, le Pape Jean VIII fit preuve de sagesse en autorisant les saints Cyrille et Méthode à utiliser la langue slave pour le rite romain. Ce privilège a été appliqué aussi en Croatie.

S. Exc. Mgr Kuharic, demanda au Saint- Père de faire avancer le procès de canonisation du Cardinal A. Stepinac, en ces termes:

"Très Saint-Père, Je rappelle ici le grand témoin de la foi que fut l'Archevêque de Zagreb, le Cardinal Stepinac, dont, en cette même Basilique, le Pape Jean XXIII a prononcé une très touchante oraison funèbre, soulignant son héroïque témoignage et son attachement indéfectible à la foi du Christ..."

Pour montrer son enthousiasme et son plein accord, la foule l'avait applaudi longuement ainsi que les Cardinaux Seper et Bertoli et les treize Evêques Croates qui concélébrèrent ensuite avec le Pape en croate. L'allocution du Souverain Pontife était aussi en croate.

Cette attention particulière provoqua une grande émotion chez les nombreux pèlerins venus à Rome comme jadis leur compatriote de Croatie dont Dante fait l'éloge dans 1a Divine Comédie (Paradis XXXI, 103- 106).

1. Cf. Album tout en couleurs: "La Visite Mémorable", éd D Reichenback, Imprimerie Technigraphic, Paris, 1980.

2. Tredici secoli di storia croata nella fedeltà alla Chiesa, Osservatore Romano 30 aprile - 1 maggio 1979, p. 4.

Au pèlerinage national croate, Osservatore Romano, Edition hebdomadaire, 4-8 mai 1979, p. 4.

Le 11 centenaire de l'alliance entre la Croatie et Rome, La Croix du 19-9-79.

INDEX| HOME|

______________________________________
Studia Croatica Studia Croatica Blog Studia Croatica - Lexicon www.croacia.com.ar . . . .